En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.06.2021 à 15 H 33 • Mis à jour le 16.06.2021 à 15 H 33
Par
Transport

L’ONCF lance un dispositif spécial MRE

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé, mardi, un plan spécial MRE avec des offres de trains renforcées et un tarif de bienvenue avantageux et ce, conformément aux Hautes instructions royale visant à faciliter le retour au pays des Marocains résidant à l’étranger (MRE).


« Dès le mardi 15 juin, l’ONCF a renforcé son plan de transport par la programmation de trains spéciaux, notamment au départ des principaux points d’entrée des MRE, maritimes et aériens », indique l’Office mercredi dans un communiqué.


Il s’agit d’une offre totalisant 21 trains par jour au départ de Tanger vers le Sud (Rabat, Casablanca et Marrakech) et vers l’Oriental (Fès, Nador et Oujda), en plus de la liaison au départ de l’aéroport international Mohammed V vers Casablanca dont la desserte sera assurée par 10 trains avec une cadence de 2h couvrant toute la journée de 5h à 23h, précise-t-on de même source.


Par ailleurs, l’ONCF annonce la mise en place exclusivement pour les MRE d’un tarif de bienvenue « AHLAN » offrant une réduction de 50 % sur le billet aller/retour de et vers toutes les destinations ferroviaires et à bord de tous les trains Al-Boraq, Al-Atlas et TNR.


Le tarif « AHLAN » est destiné aux MRE pour les accueillir dès leur arrivée au Maroc pour continuer leur voyage vers leur destination et pour les accompagner à leur retour pour rejoindre les aéroports et les ports des villes du Royaume desservies par train, poursuit le communiqué, faisant savoir que ce tarif est valable pour toute la période estivale (15 juin-15 septembre) sur présentation d’un billet d’entrée et de sortie du Maroc (avion/bateau).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct