En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.05.2019 à 03 H 37 • Mis à jour le 16.05.2019 à 03 H 37
Par
Terrorisme

L’ONU demande à la Tunisie la libération d’un de ses employés

Les Nations Unies ont appelé mercredi la Tunisie à libérer un responsable de l’ONU arrêté il y a plus de six semaines dans le cadre d’une enquête antiterroriste.


Ce responsable, Moncef Kartas, fait partie d’un groupe d’experts qui surveille les sanctions imposées à la Libye pour le compte du Conseil de sécurité des Nations unies. Il a été interpellé fin mars à l’aéroport de Tunis.


« La Tunisie viole les privilèges et immunités accordés à Moncef Kartas dans l’intérêt des Nations Unies », a déclaré aux journalistes le porte-parole de l’Onu Stéphane Dujarric.


Les Nations unies, a-t-il précisé, ont demandé officiellement à la Tunisie « la libération immédiate » de Moncef Kartas et l’abandon des charges qui pèsent contre lui.


Fin mars, un porte-parole d’une unité judiciaire antiterroriste avait déclaré à l’agence de presse tunisienne TAP que le responsable détenu avait voyagé à titre privé avec son passeport tunisien, ce qui signifiant qu’il n’avait pas droit à l’immunité diplomatique et pouvait être arrêté.

Revenir au direct