logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.07.2022 à 09 H 46 • Mis à jour le 18.07.2022 à 11 H 46
Par
Développement durable

L’UM6P place Kaushik Majumdar à la tête du Global Phosphorus Institute

Le Global Phosphorus Institute (GPI) a annoncé, ce samedi à Benguerir, la nomination de Kaushik Majumdar au poste de Directeur Exécutif par intérim. Celui-ci sera chargé de mener l'opérationnalisation des projets et des activités en cours et le développement ultérieur du GPI.


Cette nomination fait suite à la démission de l'ancien directeur exécutif, Amit Roy, qui « a voulu consacrer son temps à des activités liées aux titres alimentaires et en engrais, en particulier dans les pays moins développés », lit-on dans le communiqué du GPI.


Pour rappel, cette structure visant à assurer le développement durable pour les générations futures, a été créée en juin 2021 par l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et la Fondation Ibn Rochd pour la science et l'innovation (FIRSI).


« Nous sommes heureux d'accueillir Kaushik au GPI pour diriger et développer davantage cette initiative mondiale », a déclaré Hicham El Habti, président de l'UM6P et du GPI. « Ayant suivi les développements réalisés par Kaushik dans le cadre d'autres initiatives, je suis convaincu qu'avec sa vaste expérience, il contribuera largement à faire avancer GPI de manière significative », poursuit-il.


De son côté, Kaushik a déclaré être « impatient de diriger la vision de GPI pour engager les parties prenantes dans la discussion sur la gestion du phosphore et son rôle dans la résolution de certains problèmes plus critiques liés à la résilience des systèmes alimentaires, à la nutrition mondiale et à la durabilité environnementale ».


En tant que « leader reconnu dans le développement agricole », Kaushik Majumdar apporte plus de 20 années d'expérience dans l’établissement de systèmes agricoles durables en se concentrant sur la recherche sur la nutrition des cultures, la vulgarisation et le renforcement des capacités, fait-on savoir dans la communication.


En 2019, Majumdar a dirigé la création de l'Institut africain de nutrition végétale (APNI) en tant que directeur général, poste qu'il continuera d'occuper, précise-ton. Avant APNI, Majumdar était vice-président des programmes en Asie et en Afrique à l'Institut international de nutrition végétale, où il coordonnait des activités de recherche et de sensibilisation sur la nutrition des plantes en Chine, en Asie du Sud-Est, en Asie du Sud et en Afrique.


Ainsi, « le travail de Majumdar en Afrique et en Asie a favorisé des équipes efficaces, des partenariats et la mobilisation des ressources pour améliorer la durabilité au sein des systèmes de production alimentaire les plus vulnérables au monde », fait-on savoir.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct