logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.06.2022 à 17 H 58 • Mis à jour le 09.06.2022 à 17 H 58
Par
Tensions

Madrid étudie les conséquences du gel des opérations de commerce avec l’Algérie

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a annoncé ce jeudi qu'il étudie les conséquences de la suspension du traité de bon voisinage et de de coopération et le gel des opérations de commerce extérieur qui liaient l'Espagne et l'Algérie, apprend-on de l'agence de presse espagnole EFE.


Après que Madrid ait « regretté » cette décision du gouvernement algérien adopté ce mercredi, ledit ministère a déclaré qu'il donnera une réponse « ferme » afin de défendre les intérêts commerciaux de l'Espagne.


Seul le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) soutient le changement de position de Pedro Sánchez, président du gouvernement, sur le Sahara occidental, défendant un plan d'autonomie marocain.


Les autres partis politiques espagnols avaient averti que ce revirement nuirait aux relations avec Alger. Alberto Nuñez Feijóo, président du parti populaire (PP), a demandé au gouvernement algérien de ne pas « faire payer le peuple espagnol  » pour la « politique étrangère improvisée » du gouvernement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct