En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.02.2021 à 22 H 58 • Mis à jour le 05.02.2021 à 23 H 04
Par
Régions

Manifestations à Fnideq: les autorités locales justifient l’intervention des forces de l’ordre

« Un groupe d’individus a organisé, vendredi à Fnideq, un sit-in non autorisé au niveau du boulevard Mohammed V, en violation des dispositions de l’état d’urgence sanitaire », indique un communiqué de la préfecture de M’diq-Fnideq pour commenter les manifestations intervenues à Fnideq depuis l’après-midi de de 5 février et qui se poursuivent encore à l’écriture de ces lignes (voir le live ici). Les protestataires exigent la réouverture de la frontière avec l’enclave de Sebta (Ceuta) fermée depuis mars dernier en raison de la pandémie du Covid-19, mais aussi une action gouvernementale urgente comme alternative à la contrebande qui fait vivre de nombreuses familles de la localité et de la région.


« Les manifestants ont bloqué la voie publique, ce qui a contraint les autorités publiques à intervenir pour disperser la foule dans le strict respect des réglementations et des dispositions juridiques », ajoute le communiqué.


Lors de cette intervention, certains manifestants ont jeté des pierres sur les éléments des forces publiques, blessant six d’entre eux qui ont dû être évacués à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, poursuit la même source.


Dix personnes on également été transférées à l’hôpital suite à des cas d’évanouissement en raison d’une bousculade parmi les manifestants, ajoute le communiqué, faisant savoir qu’une enquête a été ouverte au sujet de ces événements sous la supervision du parquet compétent.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct