En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.12.2020 à 16 H 29 • Mis à jour le 30.12.2020 à 16 H 29
Par
HCP

Maroc: Repli du PIB de 7,2% au troisième trimestre

Le Produit Intérieur Brut (PIB) en volume s’est contracté de 7,2 % durant le troisième trimestre 2020 au lieu d’une hausse de 2,4 % l’année précédente, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).


Ce repli, qui tient en compte la baisse de 9,2 % des impôts sur les produits nets des subventions, s’explique par la diminution des activités non agricoles de 6,7 % et du secteur agricole de 8,6 %, précise le HCP dans une note d’information sur la situation économique nationale au T3-2020.


La valeur ajoutée (VA) du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a enregistré une baisse de 7,3 % en volume, attribuable au recul l’activité de l’agriculture et à l’augmentation de celle de la pêche. De son côté, la VA du secteur secondaire, en volume, a connu une forte baisse de son taux d’accroissement à -3,8 % au T3-2020, poursuit la note. A l’exception des activités de l’industrie d’extraction et de l’électricité et eau, qui ont affiché des progressions respectives de 4,3 % et 0,7 %, les autres composantes du secteur ont dégagé des croissances négatives, à l’instar du bâtiment et travaux publics (-12,5 %) et des industries de transformation de (-2,6 %).


S’agissant du secteur tertiaire, sa VA a accusé un repli du taux d’évolution, passant d’un accroissement de 3,9 % le même trimestre de l’année précédente à un recul de 8,4 % au T3-2020. Cette évolution a résulté de l’effet conjugué de la baisse des valeurs ajoutées des hôtels et restaurants (-65,2 %), des transports (-32,8 %), du commerce (-11,7 %), des services rendus aux ménages et aux entreprises (-8,3 %), des postes et télécommunications (-3 %) et de la hausse de celles des services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale (+5,8 %), des services rendus par l’Administration publique générale et la sécurité sociale (+4,1 %), des services financiers et assurances (+1,7 %).


Aux prix courants, le PIB a connu un net recul de (-6,9 %) au lieu d’une hausse de 3,9 % une année auparavant, dégageant ainsi une baisse du taux d’inflation passant de 1,5 % au troisième trimestre de l’année précédente à 0,3 % la même période de l’année 2020.

Par
Revenir au direct