En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.03.2021 à 13 H 22 • Mis à jour le 08.03.2021 à 13 H 22
Par et
Télécoms

Mobile, fixe et data: les derniers chiffres au Maroc dévoilés par l’ANRT

–  L’Internet mobile a enregistré une hausse de plus de 17 %, totalisant plus de 27,74 millions d’abonnés, durant l’année écoulée, alors que le parc Internet mobile 4G s’est accru de plus de 30 % (+4,77 millions) pour atteindre près de 20,5 millions.


–  Le taux de pénétration mobile a atteint 137,5 % et le parc postpayé mobile a enregistré une croissance annuelle de 16,32 %, s’établissant ainsi à 5,48 millions d’abonnés au lieu de 4,71 millions à fin 2019.


–  Le parc FTTH (fibre optique) a enregistré, quant à lui, un taux de croissance de près de 80 % sur une année en dépassant 218.000 abonnés.


-Le trafic Data dans le segment du mobile a augmenté de 155 % durant l’année 2020 et le fixe a augmenté de 56 % par rapport à 2019 et s’est accompagné par une hausse de 27,26 % (par rapport à fin 2019) de la bande passante Internet internationale, qui a atteint 2 507 GB à fin 2020.


-Le trafic voix sortant du mobile s’est établi quant à lui, à 55,68 milliards de minutes et a enregistré une baisse annuelle de 1,17 %, alors que le nombre de minutes mobiles consommées par client par mois a atteint 99 minutes en moyenne, contre 103 minutes une année auparavant.


-En ce qui concerne le parc des adresses IP, le Maroc détient, à fin décembre 2020, 11 % des plages d’adresses IPv4 allouées au niveau de l’Afrique et l’Océan Indien et est le 3ème principal utilisateur des adresses IPv4 en Afrique, totalisant 12,26 millions d’adresses IPv4.


–  La portabilité des numéros a enregistré une croissance de 23,59 % pour les numéros mobiles portés (794 560) et 20,48 % pour les numéros fixes (38 443).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct