logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.11.2022 à 12 H 29 • Mis à jour le 28.11.2022 à 12 H 29 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Promotion

Mohammed VI annonce la création d’un Centre national pour le patrimoine culturel immatériel

Mohammed VI

Dans son discours à l'occasion de la 17ème session du Comité intergouvernemental de l'Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, le Roi Mohammed VI a annoncé la création d’un Centre national pour le patrimoine culturel immatériel. Celui-ci aura pour tâche de consolider les acquis réalisés en la matière.


L’une des missions de ce Centre consistera à poursuivre l’inventaire méthodique du patrimoine national à travers le Royaume et à mettre en place une base nationale de données pertinentes, a expliqué le souverain. Outre des formations académiques organisées pour renforcer les capacités des professionnels chargés des mesures de sauvegarde, la nouvelle structure nationale sensibilisera les jeunes générations à l’importance du patrimoine culturel.


Elle aura également pour objectif d’évaluer l’efficacité des mécanismes de conservation des biens marocains répertoriés sur les listes du patrimoine mondial et de préparer les dossiers de candidature que notre pays compte présenter à l’avenir.


Dans le même esprit, le Maroc a tenu des ateliers de formation, des colloques, des rencontres internationales et des manifestations de portée mondiale, tous dédiés à la sauvegarde continue et à la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel.


Par ailleurs, des initiatives sont mises en place à destination des jeunes de notre pays pour leur assurer des formations et des apprentissages solides autour de la thématique du patrimoine et pour leur transmettre ces valeurs essentielles.


Dans le cadre des démarches engagées pour étendre le rayonnement de son patrimoine culturel immatériel, le Maroc a également lancé plusieurs études anthropologiques. Celles-ci assureront une mise à jour régulière du classement dont ce patrimoine fait l’objet. Outre des efforts soutenus au niveau local, notre pays peut aussi compter sur une étroite collaboration mise en place avec l’Unesco.


Par ailleurs, « Nous mettons l’accent sur la nécessité de numériser le patrimoine culturel dans toute sa richesse et le patrimoine immatériel dans toute la diversité de ses composantes. Cette opération doit être menée en totale synergie avec les évolutions de notre monde et à la lumière des défis numériques et technologiques auxquels il fait face », a déclaré le roi.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct