S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.04.2024 à 13 H 46 • Mis à jour le 12.04.2024 à 13 H 46 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Football

Mondial 2030: officialisation de la tenue des trois premiers matchs en Amérique du sud

L’accord qui officialise l’organisation des trois premiers matchs du Mondial 2030 en Uruguay, Paraguay et Argentine a été conclu, jeudi dans la ville paraguayenne de Luque qui abrite le siège de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol).


L’accord a été paraphé par le président de la FIFA (Fédération internationale de football), Gianni Infantino, et le président de la Conmebol, Alejandro Dominguez, en présence des présidents du Paraguay, Santiago Pena, et de l’Uruguay, Luis Lacalle Pou.


Il a été signé en marge du 78e Congrès ordinaire de la Conmebol.

 

« A partir de ce document que nous avons signé, nous allons tous réfléchir à des événements pour célébrer les 100 ans de la Coupe du Monde » organisée en 1930 en Uruguay, a affirmé Infantino.


La Coupe du Monde 2030 « sera la meilleure, (d’abord) en Uruguay, en Argentine, au Paraguay et ensuite en Espagne, au Portugal et au Maroc, qui va unifié le monde dans une véritable fête intercontinentale », a ajouté le président de la FIFA.


Pour sa part, Dominguez a invité Infantino à « réécrire » l'histoire qui a commencé en Uruguay avec la première Coupe du monde.


A cette occasion, Infantino et Dominguez ont apposé leurs signatures sur le livre historique qui contient le document original par lequel le président de la FIFA de l’époque, le français Jules Rimet, et les dirigeants sud-américains avaient créé la première Coupe du Monde disputée en Uruguay.


Le document a été récemment retrouvé au stade Centenario de Montevideo où le Mondial de 1930 avait été joué, lors de travaux de rénovation.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct