En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.04.2019 à 18 H 35 • Mis à jour le 09.04.2019 à 20 H 15
Par
Diplomatie

Nasser Bourita reçu par MBS en Arabie Saoudite

Le Prince Mohamed Ben Salmane Ben Abdelaziz, Prince héritier, vice-président du conseil des ministres et ministre de la Défense du Royaume d’Arabie saoudite, a reçu, mardi à Ryad, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita qui lui a remis un message du Roi Mohammed VI, rapporte l’agence MAP.


Le message royal porte sur la coopération entre les deux royaumes et les derniers développements sur la scène régionale.


Le 20 mars dernier, le roi Salman d’Arabie saoudite s’était entretenu avec le roi Mohammed VI et avait appelé à renforcer les liens entre les deux pays, avait rapporté l’agence officielle saoudienne SPA.


Une semaine plus tard, lors d’un point presse et répondant à la question d’un journaliste, Bourita avait déclaré que les relations entre Ryad et Rabat, « ont toujours été des relations historiques profondes » et que « le Maroc a toujours tenu à les préserver et les renforcer », précisant toutefois qu’il « peut arriver qu’on ne soit pas d’accord sur certaines questions, la politique étrangère étant une affaire de souveraineté. Au Maroc, elle est, en outre, fondée sur des principes et des constantes ».


Le ministre avait également appelé à une mise en place d’une coordination allant dans les « deux sens » devant « couvrir toutes les questions importantes au Moyen-Orient comme en Afrique du Nord, à l’instar de la crise libyenne ».

 

Cette visite de Bourita en Arabie Saoudite fait partie d’un périple dans la région au moment où la situation en Libye a connu de nouveaux développements, notamment l’offensive menée sur Tripoli par le général Haftar, soutenu par MBS. Elle survient immédiatement après celle faite au Koweït marquée par la tenue d’une réunion de la commission mixte Maroc-Koweït. Les deux pays ont notamment appelé l’ensemble des parties libyennes « à faire preuve de retenue et à éviter la logique de la violence », et au respect de l’accord de Skhirat entre notamment les partisans de Faïez Sarraj qui mène le Gouvernement d’union nationale et les forces du maréchal Khalifa Haftar.

Revenir au direct