En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.07.2020 à 14 H 34 • Mis à jour le 21.07.2020 à 14 H 34
Par
UE

Plan de relance européen: la répartition des subventions par pays

Au terme de longues négociations, les dirigeants européens sont finalement arrivés à un accord sur le plan de relance économique de l’Union européenne qui prévoit un fonds de 750 milliards d’euros. Il se compose notamment de 390 milliards de subventions, qui seront allouées aux Etats les plus frappés par la pandémie, ainsi que de 360 milliards d’euros qui seront disponibles sous forme de prêts.


Ainsi, les fonds empruntés peuvent être utilisés pour des prêts jusqu’à un montant de 360 milliards d’euros et pour des subventions à hauteur de 390 milliards d’euros qui seront allouées aux pays et secteurs les plus touchés par la pandémie.


Ces fonds correspondent à la nouvelle proposition de plan de relance soumise lundi soir par Charles Michel aux dirigeants européens afin de sortir les négociations de l’impasse.


Les discussions entre les dirigeants européens se heurtaient notamment aux réticences des pays dits « frugaux » à savoir le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas et la Suède, quant aux modalités du plan de relance de l’UE. Ces quatre pays s’opposaient à l’idée de recourir à des subventions en faveur des pays et secteurs les plus impactées par la crise du coronavirus.


Le projet de la Commission européenne qui était initialement sur la table des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE était basé sur des subventions à hauteur de 500 milliards d’euros, outre 250 millions de prêts.


Soulignant que la vigilance reste de mise sur la situation sanitaire, les dirigeants européens ont insisté dans leurs conclusions que « l’accent est désormais mis sur l’atténuation des dommages socio-économiques ».


« Cela nécessite un effort sans précédent et une approche innovante afin de favoriser la convergence, la résilience et la transformation dans l’Union européenne », ont-ils affirmé.


Le plan de relance approuvé par les Vingt-sept est adossé au budget pluriannuel de l’UE (2021-2027) fixé à 1.074 milliards d’euros, soit 154 milliards d’euros par an, conformément à la proposition initiale du président du Conseil européen.


La France pourrait obtenir environ 40 milliards d’euros d’aides directes, ce qui correspond avec le chiffre de la répartition qui avait été divulguée fin mai par la Commission européenne.


L’infographie Statista, qui se base sur ces données, donne ainsi une estimation du montant des subventions qui devraient être accordées à chaque Etat membre, en attendant que les montants définitifs soient publiés. Les aides économiques devraient être les plus élevées pour les pays du sud de l’Europe, dont certains étaient déjà en difficultés économique avant le début de la pandémie.


Infographie: Le plan de relance économique en Europe | Statista

Par
Revenir au direct