En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.09.2021 à 16 H 04 • Mis à jour le 22.09.2021 à 16 H 04
Par
Diplomatie

Pour la première fois depuis la normalisation, le Maroc et Israël collaborent à l’ONU

Israël et les trois pays arabes ayant normalisé leur relation avec Tel Aviv –  le Maroc, le Bahreïn et les Emirats arabes unis –  ont publié, mercredi, une déclaration conjointe sur les « les femmes, la paix et la diplomatie ». La déclaration a été délivrée par le représentant permanent du Bahreïn aux Nations unies à Genève, à l’occasion de la 48ème session ordinaire du Conseil des droits de l’Homme.


Outre Israël et ces trois pays arabes, le document a été signé par 51 autres pays, dont les Etats-Unis, l’Allemagne, la France ou encore le Canada. Il s’agit de la première collaboration dans le domaine multilatéral entre Tel Aviv et ces pays, « un an après la signature des Accords d’Abraham », rappelle la mission israélienne à Genève sur son compte Twitter.


« Il y a plus de 70 ans, la déclaration universelle des droits de l’Homme proclamait que tous les êtres humains naissent libre et égaux en dignité et en droits et que chacun a accès à tous les droits et libertés établies. Pourtant, en réalité, la discrimination, qu’elle soit de jure ou de facto, persiste, même dans le champ diplomatique », lit-on sur la déclaration.


« Nous appelons tous les états membres à s’engager fortement pour s’assurer que les femmes ont une chaise à chaque table, qu’elles sont entendues et qu’elles peuvent contribuer à trouver des solutions et prévenir les conflits. C’est seulement à ce moment-là que nous pourrons avoir une société égalitaire et pacifique », lit-on sur la déclaration.


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct