En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.02.2018 à 00 H 31 • Mis à jour le 13.02.2018 à 00 H 32
Par
Hémicycle

Retraite des députés: sous pression, El Otmani jette l’éponge

Saâdeddine El Otmani a finalement cédé à sa coalition : la réforme du système de retraite des parlementaires, objet de discorde entre le PJD qui en a fait son cheval de bataille et les autres partis au gouvernement, a été ajourné à la session d’avril du Parlement. Le chef du gouvernement a obtenu ce gel auprès de son secrétariat général après d’âpres discussions dans la soirée de dimanche 11 février. Le projet, très controversé, consistait à revoir à la hausse la cotisation des députés à 3 400 dirhams par mois. L’équivalent devant par ailleurs être versé à chaque député par le Parlement à titre compensatoire. Les membres de l’hémicycle ne devront, selon le texte, bénéficier de leurs pensions de retraite qu’au-delà de 65 ans. Le PJD a par ailleurs déposé un projet de loi qui propose de supprimer le versement des pensions, mettant un terme à la contribution de l’Etat. Les parlementaires devront ainsi cotiser mensuellement pour assurer leur retraite.

Revenir au direct