En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
31.03.2017 à 14 H 21 • Mis à jour le 31.03.2017 à 14 H 21
Par

Santé: le Maroc et l’OMS concluent un partenariat stratégique à l’horizon 2021

Le ministère de la santé et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont signé, jeudi à Rabat, la Stratégie de Coopération entre le Maroc et l’OMS pour la période 2017-2021. Elle identifie les domaines de coopération pour lesquels l’expertise et les capacités de l’OMS vont constituer une valeur ajoutée pour la santé au Maroc. La stratégie de coopération repose sur quatre axes et priorités nationales d’intervention, à savoir le renforcement de l’accès équitable des populations a des services de qualité, a un coût abordable, en vue de tendre vers la couverture sanitaire universelle et la contribution a la réalisation des ODD, notamment la réduction des inégalités en santé et de la charge de morbidité et de mortalité. Il s’agit également du renforcement des fonctions essentielles de santé publique et la sécurité sanitaire et l’accompagnement de la dynamique de la régionalisation avancée outre le renforcement de la gouvernance du secteur de la santé. Ces axes stratégiques sont déclinées en 16 domaines d’action, qui concernent notamment, l’appui à la réforme des soins de santé primaires, orientée vers le développement de la médecine de famille, le renforcement de l’offre de services pour les personnes en situation de handicap, les personnes âgées et les migrants et l’accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie nationale multi-sectorielle de lutte contre les maladies non transmissibles, particulièrement le développement de la santé mentale et des soins palliatifs. Parmi ces axes figurent aussi le renforcement des bases factuelles en matière d’inégalités sociales, économiques et de parité homme-femme dans le domaine de la santé, afin de mettre en place des stratégies multi sectorielles pour agir sur les déterminants sociaux de la santé, et l’appui technique à la mise en œuvre de la stratégie de santé environnementale, orientée vers l’évaluation des risques sanitaires et de riposte face aux effets de la dégradation de l’environnement et des changements climatiques sur la santé. Il s’agit également du renforcement des capacités de surveillance, d’évaluation des risques et de contrôle des infections, y compris la résistance anti-microbienne, du développement des capacités requises conformément au règlement sanitaire international, en vue de faire face aux urgences de santé publique et d’assurer la sécurité sanitaire, de la contribution à la mise en œuvre de la politique pharmaceutique nationale, ainsi que l’accompagnement du développement et de la gestion des ressources humaines en santé et l’accompagnement de la mise en œuvre de la régionalisation dans le domaine de la santé. La stratégie sera concrétisée par la mise en œuvre des programmes de travail biennaux couvrant la période 2017-2021, avec l’appui technique et financier de l’OMS.

Revenir au direct