En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.04.2017 à 14 H 01 • Mis à jour le 20.04.2017 à 14 H 01
Par et
Agriculture

SIAM 2017 : Remise des agréments aux conseillers agricoles privés

siam-3

Les décisions d’agréments aux conseillers agricoles privés ont été délivrées, jeudi à Meknès, lors dune cérémonie présidée par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en marge de la 12è édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM 2017) organisée du 18 au 23 avril dans la Cité Ismaélienne.

En vertu de ces décisions qui s’inscrivent dans le cadre de l’opérationnalisation de la loi 62-12 relative à l’organisation de la profession de conseiller agricole, les nouveaux conseillers agricoles privés auront pour mission de prodiguer le conseil et l’encadrement technique et technologique dans les domaines de production agricole, d’utilisation des facteurs de production agricole, d’aménagement hydro-agricole et foncier, de gestion technique et économique des exploitations agricoles, de valorisation et de commercialisation des produits agricoles, d’organisation professionnelle et tous autres domaines liés à l’activité agricole.

Dans une allocution de circonstance, le ministre s’est félicité de cette initiative qui constitue l’aboutissement des efforts conjugués de plusieurs acteurs, ajoutant que les conseillers agricoles privés constitueront ainsi une force motrice pour le développement du secteur.

“Nous veillerons à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour les encourager dans leur mission d’accompagnement et de développement du secteur” , a assuré Akhannouch, ajoutant que le service de conseiller agricole privé touchera à l’ensemble des filières de l’agriculture.

Depuis le lancement de la mise en œuvre de la loi n°62-12, plus de 500 dossiers de demandes d’agréments ont été reçus par la Direction de l’Enseignement de la Formation et de la Recherche dont 400 dossiers ont été examinés par la Commission Nationale de Conseil Agricole instituée à cet effet. Une première liste de 120 conseillers a été validée par le Ministre de l’Agriculture et publiée au bulletin officiel.

Revenir au direct