logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.10.2022 à 03 H 18 • Mis à jour le 26.10.2022 à 03 H 18 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Convergence

Signature de trois conventions de partenariat entre le ministère de l’Équipement et de l’Eau et l’ANEF

Le ministère de l’Équipement et de l’Eau et l’Agence Nationale des Eaux et Forêts (ANEF) ont conclu, mardi à Rabat, une convention cadre de partenariat et deux conventions spécifiques basées sur leurs objectifs communs, notamment dans le domaine de la mise en œuvre des programmes de développement conformément aux rôles et compétences assignées à chaque partie, ainsi que la création des conditions appropriées pour une meilleure coopération et un échange d’expérience et des publications.


Les trois conventions ont été signées par le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, et le directeur général de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts, Abderrahim Houmy.


La convention cadre vise principalement à rehausser le niveau de coordination entre les services des deux parties aux niveaux central, régional et provincial ainsi qu’à renforcer la complémentarité et la convergence des politiques et des programmes des deux secteurs.


En vertu de cette convention cadre, les deux parties agiront ensemble pour accélérer le règlement d’une manière consensuelle des chevauchements existant entre le domaine public et le domaine forestier, et renforcer la coordination en ce qui concerne la mobilisation des terrains forestiers pour la réalisation des projets d’infrastructure et des programmes liés à l’ouverture et l’entretien des pistes forestières.


Les deux parties s’engagent également à renforcer davantage les mécanismes nécessaires pour la valorisation et la protection du domaine public et la préservation des ressources en eau, à travers l’appui aux programmes de lutte contre l’ensablement et l’aménagement des bassins versants à l’amont des barrages.


La première convention spécifique porte sur la mise en œuvre d'un programme quadriennal de protection de la Voie Express Tiznit-Dakhla contre le phénomène d'ensablement.


Cette convention s'inscrit dans le cadre de l'ambitieux programme de développement des régions du Sud du Royaume, lancé par le Roi Mohammed VI en novembre 2015 et ce, au niveau de la région Laayoune-Sakia El Hamra. Elle s’étale sur 4 ans avec une enveloppe budgétaire d’environ 48 millions de dirhams. La contribution du ministère de l’Equipement et de l’Eau s’élève à 14 millions de dirhams et celle de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts est de 34 millions de dirhams.


Quant à la deuxième convention spécifique, elle concerne la réalisation d’un projet d’interconnexion des bassins hydrauliques Sebou à Bouregreg, conformément aux directives royales dans son discours à l'occasion de l'ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.


Ce raccordement hydraulique permettra la mobilisation des eaux qui vont en mer du bassin du Sebou vers le bassin du Bouregreg.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct