logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.05.2022 à 16 H 44 • Mis à jour le 10.05.2022 à 16 H 46
Par
Sécurité

Signature d’une « lettre d’intention » entre le Maroc et les Pays-Bas en matière de sureté

Le directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire et le directeur de la Police des Pays-Bas ont signé, mardi à Rabat, une « lettre d'intention » définissant les volets et les formes de la coopération bilatérale dans divers domaines sécuritaires d'intérêt commun.


D’après un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) « cet accord vise à valoriser et à renforcer cette collaboration, de sorte à faire face avec fermeté et efficacité aux défis découlant de la criminalité transnationale organisée et aux menaces liées au danger terroriste et à l'extrémisme violent ».


La « lettre d'intention » constitue, en effet, un « accord-cadre » visant à organiser et à appuyer la coopération bilatérale, au titre de laquelle les deux parties veillent à échanger les informations et à raffermir la collaboration dans le domaine des investigations pénales et de la formation policière, ainsi que le partage d'expertises, d'expériences et de connaissances ayant trait à l’action sécuritaire.


La lettre signée définit également le champ de la coopération, qui peut être développé à chaque fois que l'intérêt des deux parties l'exige, en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, la criminalité liée aux drogues et au trafic illégal d'armes à feu, les crimes financiers et économiques, dont le blanchiment de l'argent provenant d’activités illicites, la traite des êtres humains et l'immigration clandestine, outre la cybercriminalité liée aux nouvelles technologies, apprend-on de la même source.


Afin d’assurer la coordination des efforts communs et de garantir l'efficience et la diligence de la coopération entre les deux parties, un point focal central a été désigné au niveau de la DGSN, ainsi qu'au niveau de la Police des Pays-Bas, avec pour mission de faciliter et d'accélérer l'échange de correspondances, de communications et de demandes nécessaires à la coopération bilatérale.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct