En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.08.2018 à 17 H 45 • Mis à jour le 05.08.2018 à 17 H 45
Par et
Moyen-Orient

Signe de dégel diplomatique entre Ryad et Téhéran

L’Arabie saoudite a accepté qu’un diplomate iranien dirige un bureau de représentation des intérêts de Téhéran à Ryad, rapporte dimanche l’agence officielle iranienne Irna, un fait rare depuis le gel des relations diplomatiques entre le royaume et la République islamique en 2016.


« De source diplomatique, on apprend dimanche que l’Arabie saoudite a accepté d’accorder un visa au dirigeant (… ) des intérêts iraniens », indique Irna, ajoutant que les observateurs considéraient cette mesure comme une étape supplémentaire dans les efforts d’apaisement entre Téhéran et Ryad.


Le bureau doit être mis en place au sein de la mission diplomatique suisse en Arabie saoudite, selon un accord signé en 2017.

Revenir au direct