En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.04.2018 à 20 H 39 • Mis à jour le 29.04.2018 à 23 H 17
Par et
Fonds Bleu

Sommet de Brazzaville: Mohammed VI signe le protocole instituant la Commission Climat du bassin du Congo

Le roi Mohammed VI a procédé, dimanche à Brazzaville, à la signature du protocole instituant la Commission Climat du bassin du Congo et ce, au terme des travaux du 1er Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat et du Fonds bleu du Bassin du Congo.


Ce protocole a également été signé par le président angolais, João Lourenço, le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, celui du Congo, Denis Sassou N’Guesso, le Gabonais Ali Bongo Ondimba, le président de Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, celui du Rwanda, Paul Kagame, et le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.


La cérémonie d’ouverture avait été marquée par un discours royal adressé au Sommet dans lequel le souverain a souligné que le Fonds Bleu du Bassin du Congo, qui constitue le principal instrument financier de la Commission Climat du Bassin du Congo, est « un projet fédérateur qui ouvre de belles perspectives pour le bassin du Congo, pour la région et pour le continent africain ».


Mohammed VI a notamment affirmé que ce grand projet entraînera « nécessairement » une dynamique positive, porteuse de projets capables de soutenir les économies des Etats membres. Outre le fait qu’il permettra l’amélioration des voies de navigation intérieure, l’aménagement des ports secondaires et le développement de la pêche durable dans les pays membres.


Il a également affirmé que le Maroc « s’est mobilisé et a déployé l’expertise qu’il a acquise en matière de lutte contre les changements climatiques pour assurer la réussite de ce projet ambitieux », soulignant avoir choisi de soutenir ce programme, « car fondé sur un nouveau paradigme qui répond aux besoins présents et futurs ».

Revenir au direct