logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.08.2022 à 01 H 50 • Mis à jour le 26.08.2022 à 01 H 50 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Industrie

Sothema rachète 40% de Prodimedic, société de dispositifs médicaux

Sothema

Sothema annonce un projet d'entrée au capital de Prodimedic, spécialiste des dispositifs médicaux produits au Maroc.


La participation de Sothema s'élèvera à 40 % du capital de Prodimedic avec la traduction de cette opération, la réalisation d'un ambitieux plan d'investissement visant la mise en place d'une unité de production locale des dispositifs médicaux.


« Le marché des dispositifs médicaux connaît une dynamique prometteuse, avec une croissance à deux chiffres et des plans gouvernementaux pour promouvoir le Made in Morocco », explique Mohamed Tazi, administrateur et PDG de Sothema Support.


Et d'ajouter : « Le Maroc importe encore 90 % de ses besoins en dispositifs médicaux qui peuvent être facilement fabriqués au Maroc. Ce projet de rapprochement entre Sothema et Prodimedic reflète notre politique depuis notre création qui a été de privilégier la fabrication locale aux importations. »


La nouvelle unité de production fabriquera, entre autres, des poches, des seringues, des cathéters, des tubes médicaux, etc. Elle sera située dans le pôle urbain et industriel de Had Soualem et aura une superficie de 6 520 m².


Le chiffre d'affaires consolidé de Sothema s'est établi à 1,15 milliard de dirhams (MDH) au cours du premier semestre de 2022, en amélioration de 18,2 % comparativement à la même période un an auparavant.


Cette hausse s'explique par la solide contribution des réalisations commerciales de la filiale West Afric Pharma, dont le volume des ventes au 2ème trimestre 2022 ressort en progression de 16,9 % comparativement à celui de 2021.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct