En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.11.2016 à 12 H 15 • Mis à jour le 21.11.2016 à 12 H 15
Par

Syrie: les hôpitaux n’assurent plus les soins d’urgence à Alep (OMS)

Depuis l’assaut massif de la semaine dernière et les bombardements répétés du régime de Damas, plus aucun hôpital est en service à Alep-est, a alerté l’OMS. Dans cette partie de la ville, contrôlée par les rebelles et assiégée par l’armée syrienne, tentent de survivre plus de 250 000 hommes, femmes et enfants. Quelques services de santé « sont encore disponibles dans de petites cliniques ». Néanmoins, le traitement des traumatismes, les interventions chirurgicales majeures et d’autres soins d’urgence ne sont plus assurés, comme le souligne l’organisation qui, comme d’autres agences de l’ONU, n’a plus accès à Alep-est depuis juillet dernier. L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a averti dimanche que « le temps était compté  » pour éviter une catastrophe humanitaire.

Revenir au direct