logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.03.2022 à 17 H 30 • Mis à jour le 25.03.2022 à 18 H 46 • Temps de lecture : 6 minutes
Par
Partenariat

Taja Sport/MDJS: #Batalate, un nouveau programme pour la promotion de l’inclusion par le sport

La plateforme Taja Sport, avec le soutien de la Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS), a lancé #Batalate, un nouveau programme pour la promotion de l'inclusion par le sport qui met en valeur des championnes marocaines handisport, à l'occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes, qui coïncide avec le premier anniversaire de la création de Taja Sport.


Quatre portraits de championnes marocaines handisport qui se sont illustrées ces dernières années dans différents sports, indique Taja Sport et la MDJS dans un communiqué conjoint. Fouzia El Kassioui (championne paralympique 2020 – Lancer de poids), Hayat Elgaraa (championne paralympique 2020 – Lancer de disque), Najwa Awane (championne d’Afrique 2020 – Tennis sur chaise roulante) et Yousra Karim (championne paralympique 2020 – Lancer de disque), quatre championnes qui racontent comment le sport a changé leur vie et comment elles ont fait face aux différents biais et stéréotypes liés à la représentation psycho-sociale des personnes en situation de handicap dans la société.


Des histoires inspirantes de femmes qui ont lutté, souvent seules, pour prendre leur place dans la société et s’imposer comme des championnes qui ont décroché des médailles et des trophées et rendu fier leur pays.


Des sportives qui invitent aujourd’hui la société à se remettre en question dans sa manière de traiter les athlètes handisport. Elles lancent aussi un appel aux sponsors pour soutenir les para-athlètes pour continuer à hisser haut le drapeau de leur pays. Un message est aussi adressé aux familles pour encourager leurs filles en situation de handicap à pratiquer un sport de leur choix.


Hayat - Taja - MDJS


Les athlètes marocaines et les Jeux Paralympiques Le Maroc participe aux Jeux Paralympiques depuis 1988. La participation féminine a débuté en 2000 à Sydney. Mais c’est en 2004 à Athènes, que Laila Elgaraa décroche la première médaille paralympique féminine. C’était en lancer de poids.


En 2008, Sanaa Benhama décroche 3 médailles d’or aux épreuves du 100m, 200m et 400m. Les sœurs Laila et Najat Elgaraa rajoutent alors deux médailles de bronze au tableau marocain en lancer de poids et de disque.


najwa -Taja - MDJS


A Londres en 2012, Najat Elgaraa décroche l’or et le bronze en lancer de disque et de poids. Et si aucune médaille n’a été décrochée par les championnes marocaines en 2016 à Rio, la moisson de 2021 était à la hauteur. Pas moins de 4 médailles ont été décrochées par Yousra Karim, Hayat Elgaraa, Fouzia ElKassioui et Saida Amoudi, aux épreuves de lancer de disque et de poids.


Selon les derniers chiffres du Haut-Commissariat au Plan (HCP), le Maroc ne compte pas moins de 1,7 million de personnes en situation de handicap. Près de 45 % de cette population est de sexe féminin et 8 % a moins de 15 ans.


Le sport est un excellent outil d’inclusion sociale. Il doit être accessible à tous. Donner de la visibilité au handisport c’est permettre à travers le sport de changer le regard porté sur le handicap.


Batalate, ce sont 4 capsules vidéo qui seront déployées sur les plateformes de TAJA (le site web de Taja et ses réseaux sociaux) et sur les réseaux sociaux de la MDJS (Facebook, Instagram et Youtube) à raison d’une capsule par semaine chaque mardi du mois de Mars et ce dès le 8 mars 2022. Le programme sera également relayé sur les médias digitaux et au travers d’une campagne d’affichage 4x3.


Taja Sport est une plateforme médiatique en ligne, née le 8 mars 2020 et qui ambitionne de mettre en lumière les exploits sportifs féminins dans la région MENA, tout en promouvant le sport auprès des femmes et des jeunes filles de la région.


Le mot Taja veut dire "couronne" en langue arabe. C'est l'équivalent du mot Taj, mais la version féminine est moins connue. C'est comme le sport, quand la pratique est féminine, les exploits sont moins mis en avant et moins connus du public.


Fouzia - Taja -MDJS


En plus du site internet bilingue www.tajasport.com, Taja se décline aussi en un magazine digital biannuel gratuit en langue arabe. Chaque numéro de Taja Magazine met l’accent sur le sport au féminin dans un des pays de la région MENA. Une offre médiatique déclinée sur les différentes plateformes de réseaux sociaux où Taja comptabilise aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de followers. Le Maroc constituant le plus grand bassin d’audience de Taja.


Des interviews, des portraits, des reportages vidéo, des podcasts… L’offre de Taja est riche dans la forme comme dans le fond. Une équipe de correspondants dans plusieurs pays de la région permet aujourd’hui à la plateforme de couvrir l’essentiel des événements sportifs féminins. De son côté, la MDJS, partenaire N°1 du sport national, a pour mission de soutenir le sport marocain en versant l’intégralité de ses résultats au FNDS (Fonds National du Développement du Sport), dont l’objet est de subventionner les actions des fédérations sportives, d’accompagner les sportifs de haut niveau représentant le Maroc et de financer des infrastructures sportives, en particulier de proximité.


Au-delà du financement du sport marocain à travers le FNDS, la MDJS contribue activement à la promotion de la pratique et des valeurs du sport comme leviers d’inclusion et de développement en accompagnant de nombreux évènements et projets dans diverses disciplines avec une attention particulière pour les femmes, le handisport et le monde rural dans le cadre d’une couverture territoriale nationale. En tant qu’entreprise socialement responsable, la MDJS a obtenu en janvier 2019 le renouvellement du Label RSE décerné par la CGEM.


L’engagement de la MDJS en faveur du sport féminin lui a valu le prix de l’annonceur de l’année, ainsi que le Gold Digital Cristal, à l’African Cristal Festival en 2018 pour la campagne #3andiBlasti*, lancée le 6 avril de la même année, à l’occasion de la Journée Internationale du Sport au service du Développement et de la Paix. Les 15 spots de cette campagne visent la promotion de la pratique sportive au féminin par la lutte contre certaines idées reçues.


En 2019, cet engagement a de nouveau été récompensé par le Trophée Tilila pour la campagne "Faire Gagner le Sport" qui promeut la parité homme/femme dans la pratique des sports. Le Trophée Tilila, lancé par la chaîne nationale 2M, vise à lutter contre les stéréotypes féminins dans la publicité et récompense le spot publicitaire télévisuel le plus respectueux de l’image de la femme.


La MDJS a été désignée "Entreprise engagée de l’année 2020" lors de la première édition des Morocco Sports Awards qui a mis à l’honneur les acteurs de l’économie du sport qui se sont distingués en 2020 par des actions innovantes, engagées et responsables.


Pour consulter la vidéo #Batalate.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct