logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.05.2022 à 06 H 21 • Mis à jour le 29.05.2022 à 08 H 40
Par et
Ports

Tanger Med en 6è position mondiale en terme de performance mondiale

Le Port de Tanger Med a été classé en 6è position, sur 370 ports, dans la deuxième édition de l’indice mondial de performance des ports à conteneurs (CPPI) au titre de l’année 2021.


En vertu de cet indice élaboré par la Banque mondiale (BM) et S&P Global Market Intelligence, l’infrastructure portuaire de la perle du nord devance tous les ports d’Afrique et d’Europe.


L’indice mondial de performance des ports à conteneurs permet de mesurer et de comparer les performances des infrastructures portuaires dans le monde et sert d’étalon aux principaux acteurs de l’économie mondiale, selon l’institution de Bretton Woods.


Les quatre premières places du classement sont occupées respectivement par le port saoudien du Roi Abdallah, le port de Salalah à Oman, le port Hamad au Qatar, le port Yangshan de Shanghai et le port Khalifa d’Abou Dhabi.


L’indice CPPI étudie la durée des cycles de déchargement/chargement des navires au port, consignés tout au long de l’année 2021, marquée par une congestion portuaire inédite et de fortes perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, en raison des conséquences de la crise sanitaire.


L’indice et ses données sous-jacentes visent, indique-t-on, à identifier les lacunes des infrastructures portuaires commerciales et à mettre en évidence des possibilités d’amélioration qui profiteraient à tous les acteurs clés du commerce mondial : États, compagnies maritimes, opérateurs de ports et de terminaux, affréteurs, entreprises de logistique et consommateurs.


Selon la Banque mondiale, l’indice de performance des ports à conteneurs se base sur le nombre total d’heures qu’un navire passe en escale, à savoir le temps écoulé entre son arrivée en rade et son départ du poste d’amarrage, une fois l’échange de cargaison effectué. Cette mesure s’appuie sur des données correspondant à dix plages d’escale différentes, alors que la méthodologie prend en compte cinq groupes de taille de navires distincts, en raison des économies de carburant et réductions des émissions plus importantes que les grands navires peuvent réaliser.


Pour rappel, une étude américaine a récemment montré que le port de Tanger Med occupe la 3ème place mondiale en termes d’efficacité globale. On y apprenait qu’il faut moins d’une journée pour qu’un navire y accède et décharge sa marchandise. Une prouesse qui l’impose comme un hub majeur pour le trafic maritime à l’échelle de la planète.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct