S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.05.2024 à 00 H 30 • Mis à jour le 26.05.2024 à 00 H 30 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
DEPF

Tourisme : le flux des arrivées s’est renforcé de 17% en avril

Le flux des arrivées s’est accru de 17 % au cours du mois d’avril 2024 par rapport au mois d’avril 2023, pour atteindre 1,3 million d’arrivées, un niveau record pour un mois d’avril, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Au terme des quatre premiers mois de 2024, le nombre des arrivées au Maroc a atteint un chiffre record pour cette période de l’année, soit 4,6 millions d’arrivées, en hausse de 567 000 d’arrivées par rapport à fin avril 2023, indique la DEPF dans sa récente note de conjoncture.


Par ailleurs, au terme du premier trimestre (T1) 2024, les principaux indicateurs du secteur du tourisme (arrivées et nuitées) ont continué de s’apprécier. Le flux des arrivées à la destination Maroc s’est renforcé de 12,8 %, avoisinant ainsi 3,3 millions d’arrivées.


Cette performance résulte de l’augmentation de 15,4 % des arrivées des touristes étrangers et de 9,8 % de celles des MRE. Par ailleurs, plus de 5,5 millions de nuitées ont été réalisées dans les établissements d’hébergement classés à fin mars 2024, soit une hausse de 2,9 % en un an, recouvrant une consolidation des nuitées des non-résidents (+9 %), atténuée par le repli des nuitées des résidents (-12 %).


Quant aux recettes touristiques, elles ont atteint 23,7 milliards de dirhams (MMDH), enregistrant une baisse de 5,1 % à fin mars 2024 par rapport à fin mars 2023. Ces recettes restent toutefois supérieures de 44 % par rapport à celles du premier trimestre de 2019.


Ainsi, l'activité du secteur du tourisme a quasiment retrouvé, à fin 2023, son niveau d’avant crise (année de référence 2019) avec un taux de récupération de sa valeur ajoutée de 98,3 %, en moyenne, après un taux de récupération de 80,5 % un an plutôt.


Comparée à fin 2022, la valeur ajoutée de ce secteur s’est raffermie en moyenne de 25,8 %, suite à une amélioration de 6,9 % au T4, de 11,2 % au T3, de 31,2 % au T2 et de 53,9 % au T1-2023.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct