logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.10.2022 à 15 H 03 • Mis à jour le 24.10.2022 à 15 H 03 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Voyages

Trafic aérien : 23,5 millions de passagers attendus en 2023

Le trafic aérien devrait connaître une reprise progressive estimée à 23,5 millions de passagers en 2023, soit 94 % du niveau de l'année 2019, selon le rapport sur les établissements et entreprises publics (EEP) accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de 2023.


Ce trafic passerait à 26 millions de passagers en 2024 (103 % du niveau de 2019), puis à 27,8 millions en 2025, indique ce rapport publié sur le site du ministère de l'Economie et des finances.


Et de rappeler que le trafic aérien, à fin juin 2022, a atteint 7,4 millions de passagers, contre 2,5 millions à la même période un an auparavant.


Parallèlement, ledit rapport fait savoir que pour les prévisions de clôture de 2022, le chiffre d'affaires de l'Office national des aéroports (ONDA) devrait atteindre 3,57 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 68 % par rapport à 2021, suite à la reprise progressive des vols internationaux depuis le 7 févier 2022.


Le résultat net prévisionnel au titre de cette année serait, quant à lui, négatif pour se situer à -22 millions de dirhams (MDH).


S'agissant des investissements, les prévisions de clôture de 2022 sont estimées à 2,11 MMDH, en amélioration de 177 % comparativement au niveau réalisé en 2021 et de 5 % par rapport à celui de 2019.


Pour la période 2023-2025, l'ONDA prévoit d'investir près de 1,95 MMDH en 2023, 2,83 MMDH en 2024 et 1,54 MMDH en 2025 qui seront dédiés, en grande partie, aux extensions et à l'aménagement des capacités aéroportuaires (Rabat, Tanger, Agadir, Dakhla, Tétouan, Al Hoceima, …).


En termes de perspectives du secteur aéroportuaire, les diligences et les concertations se poursuivent entre l'Etat et l'ONDA en vue de précéder dans le cadre d'un contrat-programme relatif à la mise en place d'un nouveau modèle organisationnel visant, notamment, la transformation de l'Office en société anonyme dans l'objectif de renforcer l'autonomie de gestion et de créer les conditions favorables à l'accélération du développement du secteur aéroportuaire par son ouverture au privé, à travers la filialisation des activités commerciales et la mise en œuvre des opérations de partenariat.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct