En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.05.2019 à 02 H 50 • Mis à jour le 19.05.2019 à 02 H 50
Par et
Etats-Unis

Trump compte accorder sa grâce à des militaires accusés de crimes de guerre

Le président américain Donald Trump a requis des documents lui permettant d’accélérer le processus de grâce présidentielle en faveur de militaires américains accusés de crimes de guerre, rapporte samedi le New York Times.


Selon le journal de référence new-yorkais, qui cite deux responsables de l’administration US sous couvert d’anonymat, le président s’apprêterait à accorder son pardon aux militaires en question autour de la célébration Memorial Day, prévue le 27 mai.


Selon le New York Times, les personnes qui pourraient bénéficier de cette grâce comprennent un Navy Seal qui doit être condamné pour avoir ouvert le feu sur des civils non-armés et tué une personne blessée, ainsi qu’un nombre d’autres accusés ou de condamnés pour le meurtre de civils sans défense.


Le locataire de la Maison Blanche avait déjà exprimé sa sympathie pour Eddie Gallagher, le Navy Seal en question, dans un tweet en mars dernier, lorsqu’il avait annoncé qu’il serait transféré à un confinement moins restrictif avant son procès.


La Maison Blanche a envoyé vendredi des demandes au procureur du ministère de la Justice, qui a alerté les branches militaires, selon un haut responsable militaire cité par la publication, notant que la procédure de grâce présidentielle nécessite en général des mois de préparation.

Revenir au direct