logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.11.2021 à 18 H 12 • Mis à jour le 04.11.2021 à 18 H 12
Par

Tunisie : Un mandat d’amener international contre l’ancien président Moncef Marzouki

Le tribunal de première instance de Tunis annonce ce jeudi 4 novembre que le juge d’instruction chargé du dossier de l’ancien président de la république tunisien, Mohamed Moncef Marzouki, a émis un mandat d’amener international à son encontre, rapporte l’agence officielle TAP.


Le président de la république, Kaïs Saïed, avait demandé le 14 octobre dernier, alors qu’il présidait le premier conseil des ministres, l’ouverture d’une enquête judiciaire contre « ceux qui complotent contre la Tunisie à l’étranger », affirmant qu’il n’acceptait pas que la souveraineté de la Tunisie soit « mise sur la table des négociations étrangères ».


Saïed a ajouté que « celui qui complote contre la Tunisie à l’étranger, devra être accusé de complot contre la sécurité de l’Etat à l’intérieur et à l’extérieur ».


Il a, par ailleurs, décidé de lui retirer le passeport diplomatique.


Moncef Marzouki qui était à la tête de la Tunisie entre 2011 et 2014 avait exprimé le 12 octobre sur France 24 « des sentiments de fierté », suite à la décision du Conseil de la Francophonie, de reporter le sommet de la Francophonie à l’année prochaine, alors qu’il était prévu les 20 et 21 novembre 2021 à l’Île de Djerba.


Le porte-parole de la Cour d’appel, avait fait état le 15 octobre dernier de l’ouverture d’une enquête au sujet des déclarations de l’ancien président de la république tunisien , Moncef Marzouki, en France.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct