En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.12.2018 à 14 H 44 • Mis à jour le 24.12.2018 à 14 H 44
Par
Espagne

Un chauffeur de bus de Casablanca soupçonné de préparer un attentat à Barcelone

Les Mossos d’Esquadra de Barcelone, la Guardia Civil et la police nationale espagnole recherchent activement Brahim Lmidi, un chauffeur de bus de Casablanca âgé de 40 ans, « qui avait l’intention de se rendre à Barcelone pour y commettre un attentat djihadiste durant la période des fêtes de Noël », rapportent plusieurs sources médiatiques espagnoles.


Outre les investigations lancées visant à localiser le suspect, dont il n’est pas certain qu’il se trouve sur le territoire espagnol, les mesures de sécurité ont été renforcées dans des zones sensibles de la capitale catalane, telles que la Rambla, la Sagrada Familia et les postes de police. Au cours des deux dernières semaines, deux djihadistes présumés ont été arrêtés à Salou et à Mataró.


Le Département d’État américain a demandé dimanche à ses citoyens, par le biais des réseaux sociaux, de faire preuve d’une extrême prudence dans le quartier de la Rambla de Barcelone, où une attaque djihadiste meurtrière a eu lieu l’année dernière, étant donné la possibilité d’attaques au cours de ces dernières.


Les Mossos, à la suite du message des États-Unis, ont élaboré un ordre interne précisant la possibilité qu’un individu, né à Casablanca serait tenté de commettre une attaque par « autobus bélier ou tout autre véhicule du genre » à Barcelone, sans toutefois préciser quel serait sa cible.


L’attaque serait programmée pour le 25 décembre, jour de Noël, affirment des sources consultées par la police catalane, qui confère toutefois à cette éventualité une crédibilité « moyenne ».


Les Mossos ont demandé lundi à travers les réseaux sociaux une collaboration citoyenne face « à la menace jihadiste. »

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct