S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.12.2023 à 01 H 23 • Mis à jour le 08.12.2023 à 01 H 23 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Maroc-Qatar

Une délégation ministérielle menée par Nadia Fettah reçue à Doha

Trois jours après la visite d’Etat du Roi Mohammed VI aux Emirats arabes unis, une délégation ministérielle présidée par la ministre de l'Économie et des Finances, Nadia Fattah Alaoui et composée du ministre de l'Equipement et de l'Eau Nizar Baraka, de la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable Leila Benali, du ministre des Transports et de la Logistique Mohamed Abdeljalil et du ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Investissement, de la Convergence et de l'évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli a été reçu, ce 7 décembre à Doha par le ministre des Finances qatari Ali bin Ahmed Al Kuwari, apprend-on de source officielle.


La délégation a également rencontré lors de sa visite le ministre des Transports Jassim bin Saif Al Sulaiti et le directeur des investissements en Asie et en Afrique à la Qatar Investment Authority (QIA), ainsi que le président du groupe Ooredoo, Cheikh Faisal bin Thani Al-Thani, poursuit la même source.


Au cours de la réunion, « de nombreux sujets liés aux intérêts communs ont été abordés, notamment dans les domaines financier et économique, ainsi que les mesures visant à élargir ces activités communes », rapporte-on du côté qatari. Cette visite gouvernementale n’a pas été encore annoncée par Rabat.


De son côté, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a eu un entretien à Rabat avec Abdullah bin Saad Al-Ghuriri, l'ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Maroc, dont la teneur de leurs discussions n’a pas été révélée.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct