logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.08.2022 à 00 H 11 • Mis à jour le 17.08.2022 à 00 H 11 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Intérieur

Vaste mouvement de mutation touchant 43% de l’effectif des agents d’autorité

Le ministère de l’Intérieur a procédé à un mouvement de mutation dans les rangs des agents d’autorité, qui a concerné 1 819 agents, soit 43 % de l’effectif total de ce corps exerçant à l’administration territoriale.


Pour la préparation de ce mouvement, il a été procédé à la mise en œuvre du système d’accompagnement et d’évaluation intégrée à 360 degrés, sur la base d’une approche permettant une meilleure valorisation des ressources humaines et une plus grande objectivité dans l’évaluation du rendement, et qui place le citoyen au centre de l’opération d’évaluation des performances, indique, mardi, un communiqué du ministère.


Ce mécanisme repose sur des visites de terrain au lieu de travail de l’agent d’autorité, effectuées par des commissions chargées de rencontrer et d'accompagner l’agent d’autorité et d'effectuer des entretiens oraux avec les représentants des différents acteurs liés à son environnement professionnel, y compris les chefs hiérarchiques, les subalternes et les responsables locaux relevant des services sécuritaires et extérieurs, explique le communiqué.


Ces entretiens concernent aussi de larges catégories de citoyens, dont les usagers, les acteurs associatifs et économiques et les élus.


Au cours de cette année, qui a vu la généralisation, pour la première fois, de la mise en œuvre de ce système à l’ensemble des provinces et préfectures du Royaume, plus de 700 agents d'autorité (femmes et hommes) en ont bénéficié, précise la même source.


Ainsi, ajoute-t-on, sur la base des critères du mérite et de l’évaluation globale du rendement, ce mouvement a donné lieu à la promotion d’un total de 315 agents d'autorité (femmes et hommes) exerçant au sein de l’administration territoriale et de l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.


A la faveur de ce mouvement, l’administration territoriale s'est renforcée par de nouveaux cadres, lauréat(e)s de l'Institut Royal de l'administration territoriale, et qui sont au nombre de 339, fait savoir la même source.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct