S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.05.2017 à 17 H 28 • Mis à jour le 10.05.2017 à 17 H 30
Par
Vie partisane

Ambiance lourde au sein du PJD sur fond de dissensions persistantes

Alors que Abdelilah Benkirane, est en pèlerinage de la Omra en Arabie saoudite, le secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD) s’est réuni mardi 10 mai au soir sous la présidence de Slimane El Amrani dans une ambiance lourde, comme le donne à croire le communiqué du parti sanctionnant ce conclave. « Le texte a exhorté les PJDistes à ne pas étaler leurs divergences sur la place publique. Depuis quelques semaines, Facebook est en effet devenu le théâtre des querelles (internes) de la formation islamiste », souligne Yabiladi, qui relate une guerre des clans entre les détracteurs de Saadeddine El Otmani, chef du gouvernement. Ceux-ci lui reprochent d’avoir ouvert la porte à l’USFP dans la formation de la coalition gouvernementale, mais aussi sa ferme volonté de maintenir la limitation à deux mandats du secrétaire général, ne laissant ainsi aucune chance à Benkirane de se maintenir à la tête du parti comme le souhaitent ses partisans. Un désaccord qui mine déjà la préparation du prochain congrès prévu avant l’automne et dont la charge a été confiée à Mohamed Yatim.

-

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu