En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.01.2017 à 21 H 22 • Mis à jour le 15.01.2017 à 21 H 25
Par
Gouvernance

Aziz Akhannouch veut manager le RNI à l’image d’une entreprise

Quelques milliers de militants, rassemblés le 15 janvier dans l’amphithéâtre en plein air d’Agadir venus de toute la région du Souss-Massa ont soutenu leur champion Aziz Akhannouch, qui 100 jours après sa nomination à la tête du RNI a présenté pour ce dernier meeting partisan, les dispositions concrètes pour faire d’un parti au passé « cocotte-minute » et qui n’apparaît devant son public qu’au rythme des rendez-vous électoraux, un parti moderne, doté d’instances démocratiques, d’une architecture territoriale et même d’un équilibre en matière de genre. Un objectif tracé pour 2021 et dont des « coordinateurs » dotés « d’objectifs contractuels d’évaluation de performance », des commissions d’arbitrage, un comité d’audit et même un think tank vont le transformer au pas de charge. La technologie aussi est un aspect mis en avant par Akhannouch, avec une appli RNI-Direct (disponible sur Android et bientôt sur iOS). Prochaines étapes décisives pour l’envol de la colombe, le congrès ordinaire les 19 et 20 mai, et le Conseil national le 21.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu