S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.06.2017 à 19 H 48 • Mis à jour le 06.06.2017 à 19 H 48
Par
Répression

Hirak : Mohamed Aujjar fait l’impasse sur les violences policières

Dans sa réponse à une question orale au Parlement ce mardi 6 juin, le ministre de la Justice a déroulé le processus des poursuites judiciaires enclenchées contre les détenus du mouvement contestataire rifain : 17 personnes (dont un mineur) arrêtées à Imzouren le 26 mars après l’incendie de véhicules et d’une résidence de police, 49 le 26 mai impliquées dans l’épisode de la mosquée Mohammed V. Mohamed Aujjar a indiqué que « 38 personnes soupçonnées d'atteinte à la sûreté intérieure de l'État ont été placées en garde à vue », dont 32 déférées devant le parquet de Casablanca. Il a assuré que durant les sept mois de manifestations continues, « les autorités publiques n'ont pas entravé les manifestations dans la région d'Al Hoceima », répétant presque mot pour mot les déclarations de son collègue à l’Intérieur, Andelouafi Laftit. Concernant les violences policières, le ministre a rendu responsable les manifestants dont les actions de rue « ont perdu leur caractère pacifique par moment, ce qui a nécessité une intervention des forces de l'ordre pour protéger les biens et les personnes », a-t-il justifié. Pas un mot cependant sur l’usage de moyens non conventionnels comme les lance-pierres par la police anti-émeutes, ni les expéditions punitives contre des domiciles privés la nuit tombée, et encore moins les agressions verbales et physiques enregistrées lors de plusieurs rassemblements à l’encontre de journalistes, militants, activistes ou simple badauds dans plusieurs villes, particulièrement devant le siège de la Préfecture de police à Casablanca. Des actions répressives pourtant documentées par la presse et les ONG.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu