En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.06.2021 à 15 H 21 • Mis à jour le 25.06.2021 à 16 H 36
Par
Cité des Métiers

Jackpot pour Oulad Zerrad: deux nouveaux CMC à construire, près de 380 MDH en jeu

Bonnes nouvelles pour l'homme d'affaires Rahhal Chriqi: son entreprise vient de rafler la construction de deux nouvelles Cités des Métiers et des Compétences. Ce sont maintenant près de quatre CMC qu'Oulad Zerrad va construire, s'imposant définitivement face aux géants du secteur. Les détails

D’après des informations obtenues par Le Desk, la discrète entreprise Oulad Zerrad, détenue par Rahhal Chriqui, vient de rafler ce 17 juin deux autres marchés de construction de Cités des Métiers et des Compétences (CMC). Il s’agit des CMC de la région de Marrakech-Safi et celle de Drâa-Tafilalet. Les montants estimés pour les deux marchés sont respectivement de 229,4 millions de dirhams (MDH) et 151,9 MDH.


Comme nous le rapportions auparavant, en exclusivité, Oulad Zerrad avait réussi à décrocher les marchés de construction des CMC de Fès-Meknès (235 MDH) mais aussi de celle de Laâyoune-Sakia El Hamra (185,8 MDH).


Si pour ces deux derniers marchés, Oulad Zerrad avait réussi à s’imposer face à des concurrents de taille (Jet Contractors, TGCC, pour ne citer qu’eux), pour les marchés de Marrakech-Safi et de Drâa-Tafilalet, Rahhal Chriqui avait candidaté tout seul, n’étant pas gêné par ses traditionnels rivaux. Pour Jet Contractors par exemple, ce sont trois CMC à construire dont il est question (Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Beni Mellal-Khenifra et l’Oriental), tandis que SGTM s’était imposé à Rabat-Salé-Kénitra et Souss-Massa et TGCC, constitué en groupement, à Casablanca.


Peu versé dans la communication et la médiatisation, Oulad Zerrad arrive ces dernières années à prendre le dessus sur des géants du secteur du BTP, en se spécialisant dans un premier temps dans les constructions des militaires, comme le relevait précédemment Africa Intelligence. Par ailleurs, au début de l’année 2021, c’est le très attendu siège régional de la Gendarmerie royale de Casablanca que Rahhal Chriqui avait réussi à rafler, preuve s’il en faut, des ambitions de l’entreprise.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu