En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.01.2017 à 04 H 46 • Mis à jour le 04.01.2017 à 10 H 47
Par
Communication financière

L’AMMC indulgente envers les sociétés cotées non transparentes

Selon le rapport 2015 de l’AMMC, onze émetteurs, dont IB Maroc, Unimer, Sothema ou Stokvis, ont été financièrement pénalisés pour retard ou défaut de publication d’une information importante sur les résultats 2014. Des amendes qui demeurent symboliques et donc non dissuasives n’atteignant que quelques dizaines milliers de dirhams. Une requalification des infractions et une hausse significative des amendes sont à l’étude, mais le rythme contraignant des publications financières permet encore cette permissivité. Par ailleurs, nombre d’intermédiaires du marché (Wafa Gestion, IRG Asset Management, Africapital Management et CAM Gestion) ont été épinglés pour infraction aux obligations de transparence et de communication financière.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu