logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.03.2017 à 01 H 58 • Mis à jour le 21.03.2017 à 02 H 01
Par
Guerre au Yémen

Le libanais chiite Nabih Berri boycotte la réunion de l’UPA à Rabat

Le Maroc a fait barrage à la participation d’une délégation yéménite composée de rebelles Houthis chiites et de partisans du président déchu Ali Abdallah Saleh à la 24 ème session de l’Union parlementaire arabe (UPA) qui se tient à Rabat les 20 et 21 mars, rapporte Erem News, un média émirati. L’information relevée par Yabiladi, est un « sérieux revers pour Nabih Berri, le président de l’UPA ». Ce dernier, ajoute la source, avait joué des coudes pour exclure les députés loyalistes au président Hadi Mansour soutenu par la coalition arabe à laquelle le Maroc participe non sans risques, lors de la 21ème réunion du comité exécutif de l’UPA tenue à Beyrouth. Berri, chiite libanais, chef du mouvement Amal pro-syrien et président du parlement libanais depuis 2006, a par conséquent décidé de sécher le conclave de Rabat, laissant la voie ouverte au président de la chambre des représentants, Habib El Malki, de le remplacer à la tête de l'UPA.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu