S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.12.2017 à 18 H 34 • Mis à jour le 13.12.2017 à 18 H 36
Par
Diplomatie

Le Parlement européen adopte le rapport annuel 2016 sur les droits de l’homme favorable au Maroc

Le Parlement européen, réuni en séance plénière mercredi à Strasbourg, a adopté le rapport annuel 2016 sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde et la politique de l'Union européenne en la matière.


« Ce rapport consacre le Royaume du Maroc, le Parlement européen a ainsi salué les progrès significatifs du Maroc dans le domaine de la défense et de la promotion des droits humains. De même, l'Union européenne a réitéré son engagement à soutenir le processus de réformes à travers la mise en oeuvre des principes constitutionnels », est-il indiqué de source diplomatique marocaine.


Le rapport consacre le fait que le Royaume du Maroc a poursuivi les réformes en matière des droits des migrants, des droits des femmes, de la réforme du système judiciaire et pénitentiaire, soit un ensemble de réformes lancées avec le soutien actif de l'Union européenne au Maroc.


Ce rapport favorable au Maroc a été approuvé en présence du Président de la Commission Parlementaire Mixte Maroc-Union européenne Abderrahim Atmoun et les membres de la CPM.


Le rapport innove cette année par le choix d'une approche thématique, en lieu et place de l'approche géographique habituelle. C'est cette nouvelle méthode de travail initié par Pier Antonio Panzeri, Président de la commission des droits de l'homme au sein du Parlement européen, qui a permis « une évaluation plus juste de la situation des droits de l'homme dans le monde par le Parlement européen » selon Abderrahim Atmoun, qui salue une démarche « plus efficiente et plus pertinente ».


La Commission Parlementaire Mixte Maroc-UE a œuvré dans ce sens. Selon Abderrahim Atmoun, « le nouveau rapport met une nouvelle fois en échec les manoeuvres des parties qui instrumentalisent la question de l'intégrité territoriale et met un terme à toute tentative d'introduction d'amendements hostiles aux droits du Maroc sur son Sahara ».


Le Président de la Commission Parlementaire Mixte Maroc-UE a également souligné « l'action et la qualité du travail réalisé par les membres de la CPM, et l'importance de leur engagement et de leur dynamisme au sein des instances européennes, notamment à travers les binômes de travail regroupant un parlementaire marocain et un député européen autour de thématiques comme les droits de l'homme, la jeunesse, la sécurité, la lutte contre la sécurité ou encore la relation Maroc-UE-Afrique ».


« Ce succès vient également confirmer l'importance de la diplomatie parlementaire menée par le Royaume du Maroc dans l'objectif de consolider ses relations avec l'Union européenne », rapporte une source diplomatique proche du dossier.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu