En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.03.2019 à 23 H 15 • Mis à jour le 25.03.2019 à 23 H 15
Par
Révélations

Les F-16 marocains impliqués contre Daech en Syrie et en Irak

Selon une note de la Defense Security Cooperation Agency, organe dépendant du département de défense américain, publié à l’occasion de l’autorisation du Maroc à acquérir des F-16 supplémentaires, le royaume aurait, selon un passage, participé aux attaques contre l’organisation de l’Etat islamique, en Irak et en Syrie.


La note, abordant la vente potentielle de 25 nouveaux F-16 aux Forces royales air, précise qu’elles « amélioreront l’interopérabilité avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux et renforceront la capacité du Maroc à mener des opérations de coalition, comme il l’a fait par le passé lors de sorties en vol contre l’Etat islamique en Syrie et en Irak. Le Maroc exploite déjà une flotte de F-16 et n’aura aucune difficulté à absorber cet avion et ses services dans ses forces armées ».


 

Aucune annonce officielle n’a par ailleurs été faite à ce jour concernant la participation effective du Maroc à la coalition anti-Daech, le poussant à mobiliser ses F-16. Nous savons uniquement que le Maroc a participé, aux côtés de l’Arabie saoudite et ses alliés, à la guerre du Yémen, toujours sans annonce de la part des autorités au préalable. La participation a cependant été reconnue, lors de l’annonce de la mort du lieutenant pilote Bahti, décédé suite au crash de son F-16.


Depuis, les six chasseurs engagés dans cette guerre menée principalement par l’Arabie saoudite contre les Houthis ont été rapatriés. Nasser Bourita, ministre des affaires étrangères l’a reconnu à demi-mot lors d’un entretien avec la chaine qatarie Al Jazeera.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu