En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.04.2017 à 08 H 40 • Mis à jour le 30.04.2017 à 09 H 50
Par
Vie partisane

L’Istiqlal balise le terrain pour une candidature de Nizar Baraka à sa tête

Le Conseil national de l’Istiqlal s’est réuni à Rabat le 29 avril pour une session extraordinaire destinée à baliser le terrain à un futur Congrès devant renouveler ses instances. Comme attendu, les articles 54 et 91 des statuts du parti ont été amendés par un vote unanime, élargissant la possibilité aux membres non désignés au Comité exécutif de briguer le poste de secrétaire général. Désormais, selon l’art.54 amendé, le secrétaire général est élu parmi les membres du Conseil national à la majorité des voix du congrès pour un mandat de quatre ans renouvelable une seule fois. Par ailleurs, toute personne encartée ayant déjà été élue au sein du Comité exécutif peut présenter sa candidature. L’art. 91 remanié, élargi la composition de la Commission préparatoire du Congrès ordinaire du parti. Des dispositions qui ouvrent ainsi la voie à une candidature de Nizar Baraka dont l’élection à la tête de la formation conservatrice est fortement pressentie depuis qu’un accord a été conclu avec le clan Chabat pour déverrouiller dans ce sens les dispositions textuelles régissant la vie du parti. Aucune date n’a encore été fixée pour la tenue du Congrès, celle-ci sera définie sous peu assurent des sources concordantes au sein de l’appareil du parti de la balance.

– 

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu