En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.04.2017 à 19 H 41 • Mis à jour le 20.04.2017 à 19 H 41
Par
Dialogue social

Mohamed Yatim donne des gages au patronat avant un round syndical

Le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, s’est entretenu jeudi à Casablanca avec la présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun.


A cette occasion, Bensalah Chaqroun a présenté au ministre «  les propositions de la CGEM pour un environnement social en phase avec les réalités de l’économie marocaine et qui permette à l’entreprise de préserver sa compétitivité et de créer de la valeur ajoutée et des emplois supplémentaires ».


Pour sa part, Yatim a assuré que « l’amélioration du climat social figure parmi les priorités du gouvernement ». Il a de même exprimé sa conviction concernant le rôle moteur joué par l’entreprise et a souligné « les convergences de points de vue entre la Confédération et l’exécutif ». Le ministre a appelé à l’instauration, en ce sens, d’un « dialogue franc et responsable ».

 

Mohamed Yatim ancien chef syndicaliste de l’Union nationale du travail au Maroc (UNMT), centrale adossée au PJD, a indiqué être disposé à la relance du partenariat entre le gouvernement et le patronat, en panne sous Benkirane. Il compte par ailleurs faire un tour de chauffe avec les principaux syndicats dans les jours qui viennent pour rétablir un dialogue social au point mort.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu