En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.11.2016 à 07 H 07 • Mis à jour le 30.11.2016 à 07 H 07
Par
Marasme

Sévère crise sociale au sein du groupe immobilier Addoha

Le groupe immobilier Addoha a lancé un vaste plan de licenciement visant près de 200 personnes, cadres et employés intermédiaires après la chute vertigineuse des ventes de ses unités dont le stock cumulé pèse sur son plan de redressement. Le mouvement de licenciement entamé depuis peu devrait s’accélérer durant les premiers mois de 2017 affirment des sources internes de l’entreprise au Desk, qui dénoncent « un processus arbitraire et des compensations très en deçà de ce que prévoit le code du travail ». Une situation qualifiée de « harcèlement moral » qui intervient alors que l’image du groupe se trouve dégradée face à la concurrence. Une page Facebook anonyme a été récemment lancée pour faire état du climat délétère au sein de l’entreprise. Par ailleurs, alors que certains projets immobiliers à l’international, comme en Guinée, sont à l’arrêt, le PDG Anas Sefrioui a été exclu de la tournée royale en Afrique malgré ses appels du pied à Ilyas El Omari. Déserté, le service de communication d’Addoha n’a pas répondu aux sollicitations du Desk.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu