En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.10.2017 à 00 H 34 • Mis à jour le 09.10.2017 à 22 H 47
Par
Sécurité

Un contractant américain va former la police marocaine à contrer les manifestations

Le contrat dont Le Desk détient copie, explique qu’un superviseur rattaché à l’ambassade américaine de Rabat sera impliqué dans cette formation qui inclut entre autres des « techniques d’arrestation et de contrôle », des « notions sur les droits de l’Homme », des « réponses appropriées aux provocations selon divers types de scénarios » ou encore des « comportements à avoir face à des protestataires de sexe féminin »

Le Département d’Etat américain à travers le Bureau of International Narcotics and Law Enforcement Affairs (INL) avait lancé un appel d’offres afin de recruter un sous-traitant privé qui devait offrir dans l’urgence à la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) une formation complète en matière de gestion et de canalisation des foules, qu’elles soient autorisées ou pas.


Global Ordnance, une société centenaire basée en Floride, spécialisée dans la commercialisation d’armes et de munitions à l’étranger, a remporté le 20 septembre ce marché de près de 365 000 dollars, d’après les prérequis amendés le 21 juin dernier par le consulat américain de Francfort que Le Desk a pu consulter.


Le document stipule que 200 agents de la DGSN seront formés durant plusieurs semaines aux techniques de « gestion des foules ». Ce cours sera précédé par une identification des besoins cruciaux de la police (audit de l’existant) et la proposition d’un dispositif global à mettre en place à travers des « plans de contingence » pour chaque type d’intervention sur le terrain. Les services de renseignement seront mis à contribution pour « une analyse proactive des risques ».

 

Une soixantaine d’officiers commandant les unités anti-émeutes recevront par ailleurs une « formation tactique », des « formateurs de formateurs » (30 au total) délivreront par la suite un enseignement spécifiques aux agents engagés lors de manifestations. Ils seront soumis à des tests écrits en arabe et en français.


Le contrat explique qu’un superviseur rattaché à l’ambassade américaine de Rabat sera impliqué dans cette formation qui inclut entre autres des « techniques d’arrestation et de contrôle », des « notions sur les droits de l’Homme », des « réponses appropriées aux provocations selon divers types de scénarios » ou encore des « comportements à avoir face à des protestataires de sexe féminin ».


Dans son argumentaire, le ministère de Rex Tillerson, avait mis en avant les débordements récents des tifosis des clubs de football pour justifier cette aide apportée à la police de Abdellatif Hammouchi. Or, l’appel d’offres initial date du 6 juin 2017, soit une semaine jour pour jour après la mise en détention de Nasser Zafzafi et l’accentuation du Hirak à Al Hoceima et dans d’autres villes et localités du royaume…

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu