logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.03.2020 à 17 H 13 • Mis à jour le 28.03.2020 à 17 H 19
Par La rédaction

Chloroquine: Didier Raoult persiste et signe avec une seconde étude

Après avoir été chahuté de partout, l'infectiologue français Didier Raoult a publié vendredi soir une nouvelle étude sur un dérivé de la chloroquine, qui confirme selon lui « l'efficacité » de ce traitement contre le coronavirus.


Cette étude, qui n'a pas encore été publiée dans une revue scientifique, porte sur 80 patients, dont 80 % ont connu une « évolution favorable », selon le scientifique basé à Marseille et son équipe. La précédente portait sur une vingtaine de malades, ce qui lui avait valu un torrent de critiques en matière de méthodologie.


Nombre de scientifiques ont cependant fait valoir samedi qu'il était impossible de tirer cette conclusion sur la seule base de cette étude, en raison de la manière dont elle est élaborée, rappelle Libération. Leur principal reproche : l'étude ne comprend pas de groupe-contrôle (ou groupe-témoin, c'est-à-dire des patients à qui on n'administre pas le traitement étudié), et il est donc impossible d'établir une comparaison pour déterminer si c'est bien le traitement qui est à l'origine de l'amélioration.



Sur Twitter, Didier Raoult a revendiqué samedi l'absence de groupe-contrôle, en arguant du fait que son équipe propose son protocole à « tous les patients ne présentant pas de contre-indication ».



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >            >               ICI


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu