logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.03.2020 à 13 H 13 • Mis à jour le 24.03.2020 à 15 H 16
Par La rédaction

Coronavirus en Algérie: couvre-feu à Alger, le Hirak engagé contre la pandémie

Le confinement de Blida, premier foyer de la pandémie de Covid-19 en Algérie, a été ordonné pour une durée de 10 jours renouvelables, ainsi qu’à Alger, (7 millions d’habitants), de 19 heures à 6 heures du matin, par le président Abdelmadjid Tebboune, lundi 23 mars, lors d’une réunion du Haut conseil de sécurité dans la journée.


Le bilan s’élève à 230 cas de contamination et 17 morts actuellement, néanmoins aucun décès n’a été recensé hier, lundi 23 mars.


Le confinement décrété, des patrouilles de police sillonnent les rues à Alger et dans le reste du pays, et incitent via des haut-parleurs la population à rester chez elle, y compris en journée. De même lors des appels à la prière, les muezzins invitent les croyants à accomplir leur devoir religieux à la maison.


Parmi les 14 mesures visant à endiguer la transmission du Covid-19 : interdiction de circulation des taxis sur tout le territoire, fermeture des cafés et restaurants. Une distance de sécurité de 1 mètre entre 2 personnes est préconisée dans les établissements recevant du public. Fermeture des salles de fête. Plusieurs célébrations de mariages, à Annaba notamment, ont provoqué des troubles graves, les habitants sont venus se plaindre du rassemblement familial de plusieurs dizaines de personnes, suscitant l’intervention des forces de l’ordre, mettant ainsi fin aux festivités.


Par ailleurs, les rassemblements du Hirak étant suspendus, un important réseau de solidarité s’est mis en place, bien avant les premières mesures émanant des autorités, qui ont tardé à réagir : « C’est encore mieux que le Hirak » raconte Khalil, 40 ans, habitant du centre-ville d’Alger. Aux premières heures du Hirak, il animait l’organisation du mouvement dans son quartier. Depuis l’arrivée du Coronavirus en Algérie, il a décidé il y a une semaine de préparer des repas chaque soir, jusqu’à 200 couverts, qu’ils distribuent aux personnes démunies, qui s’alimentaient auparavant auprès des commerces et restaurants, fermés depuis quelques jours.



Les grandes entreprises du pays sont également mobilisées. Première fortune du pays, le PDG de Cevital et Brandt, Issad Rebrab a déclaré qu’il fournira les hôpitaux du pays en respirateurs et lits de réanimation. L’entreprise de cosmétiques Vénus quant à elle, a annoncé qu’elle alimentera de 10 000 unités de gel hydro-alcoolique l’hôpital de Blida et les centres de santé de la région, premier foyer de la contagion, avec 8 décès et 125 personnes atteintes, soit 54 % des cas en Algérie.



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >                      >                      >                      >                       ICI

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu