S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.03.2020 à 16 H 14 • Mis à jour le 27.03.2020 à 17 H 09 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction

Fonds spécial: 2 MMDH consacrés à la mise à niveau du système de santé

Cet argent devrait servir à l’achat de l’équipement médical et hospitalier (1 000 lits de réanimation, 550 respirateurs, 100 000 kits de prélèvements, 100 000 kits testeurs, équipements de radiologie et imagerie etc.)

Diffusé ce 27 mars, un communiqué du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration annonce qu'un Compte d'Affectation Spécial, consacré au Fonds de lutte contre la pandémie du Coronavirus, a été créé.


Comme l'avait annoncé précédemment le ministre Mohamed Benchaâboun, il devrait se concentrer sur trois axes : la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, le soutien de l'Economie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie et enfin la préservation des emplois et l'atténuation des répercussion sociales de la pandémie.


Pour cela, d'ores et déjà 2 milliards de dirhams ont été alloués pour renforcer le dispositif médical, précise le communiqué. Cet argent devrait servir à l'achat de l'équipement médical et hospitalier (1 000 lits de réanimation, 550 respirateurs, 100 000 kits de prélèvements, 100 000 kits testeurs, équipements de radiologie et imagerie etc.)


De plus, le montant devrait être également consacré à l'achat de médicaments (produits pharmaceutiques et consommables médicaux, réactifs, gaz médicaux...). En plus du renforcement des moyens de fonctionnement du ministère de la Santé (indemnités du personnel soignant, désinfection et nettoyage, carburant...).


SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >       >          ICI

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu