logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.03.2020 à 11 H 06 • Mis à jour le 27.03.2020 à 11 H 06
Par La rédaction

La distribution de «paniers alimentaires» encouragée par l’Intérieur pour amortir la crise sociale

Aux pouvoirs élargis depuis l'entrée en vigueur du décret-loi instaurant l'Etat d'urgence sanitaire, les walis et gouverneurs sont, selon nos sources, actuellement activement mobilisés pour inviter notables et bienfaiteurs de toutes les régions à prendre en charge la distribution de paniers alimentaires aux plus nécessiteux. Une aide directe aux plus défavorisés et à ceux dont les revenus sont directement impactés par la crise due au nouveau Coronavirus, notamment à cause des mesures de confinement imposées à ceux dépourvus de tout filet social.


Le ministère de l’Intérieur appelle ainsi organisations et instances privées comme publiques, à prendre contact avec les autorités locales (gouverneurs et cadis) pour organiser les distributions, eu égard aux précautions sanitaires nécessaires face au risque de contagion du Covid-19. L’Intérieur garde également un œil sur toute éventuelle récupération politique, selon Hespress.


Dans la région de Souss Massa, des initiatives privées ont déjà commencé à s'activer dans ce sens. La Fondation du sud pour le développement et la solidarité (FSDS), dont le président est l'homme d'affaires Souleiman Cherkaoui et le vice-président le milliardaire et ministre Aziz Akhannouch, envisagent une distribution de denrées alimentaires (farine, huile, riz, thé, confiture, sucre, beurre, boites de sardines et savon) à près de 25 000 foyers.


D’autres initiatives de notables de régions devraient suivre le mouvement, alors qu'associations, bénévoles et banques alimentaires sont déjà à pied d'oeuvre sur le terrain.



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >      >         ICI

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu