S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.04.2020 à 02 H 16 • Mis à jour le 02.04.2020 à 02 H 16 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction

Rabat: Un commissaire de police suspendu pour violation des mesures de l’urgence sanitaire

Le Directeur général de la Sûreté nationale a décidé de suspendre de manière provisoire un commissaire de police, à la tête d’un arrondissement de sûreté à Rabat et de le soumettre au conseil de discipline pour statuer sur les dépassements professionnels qui lui sont attribués et prendre les sanctions nécessaires, à la lumière des résultats de l’enquête.


Le fonctionnaire de police ayant commis l’infraction avait manqué à ses obligations professionnelles qui consistent à veiller à l’application des mesures d’urgence sanitaire, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).


Le mis en cause avait transporté deux ressortissants étrangers de nationalité arabe à bord du véhicule de service vers un hôtel et ensuite vers un établissement hospitalier lorsqu'on avait demandé à ces derniers de présenter un certificat médical, et ce, alors même qu’ils violaient les mesures de confinement sanitaire imposées par les autorités marocaines pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, ajoute la même source.


La décision de cette suspension provisoire à l’encontre du responsable de sécurité ayant commis l’infraction, souligne la DGSN, intervient dans le souci de veiller à la mise en œuvre des mesures d’urgence sanitaire de manière correcte et ferme, afin de prévenir la propagation de l'épidémie de Covid-19.


SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >                                   >                                      ICI

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu