logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.03.2020 à 22 H 28 • Mis à jour le 22.03.2020 à 22 H 28
Par La rédaction

Tétouan: Poursuites contre un médecin infecté au coronavirus qui a continué à exercer

Un médecin exerçant à Tétouan, contrôlé positif au Coronavirus, a été sanctionné par le ministère de la Santé. Selon un communiqué publié ce dimanche soir par le département de Santé, le médecin en question ne s'est pas conformé « aux règles exigées en matière de prévention de la propagation de cette pandémie ».


Une enquête a été ouverte par le Parquet général de Tétouan ainsi qu'une enquête administrative par l'inspection générale du ministère de la Santé, « afin de déterminer les circonstances et les responsabilités ». Le médecin, après son retour d'un séjour à l'étranger, a préféré continuer à consulter les patients, et même réalisé deux actes opératoires. Les résultats des enquêtes déjà ouvertes, mentionnent qu'en plus du manquement aux règles déontologiques, il y a « l'usurpation de qualification sachant qu'il s'agit d'un médecin généraliste et non d'un gynéco-obstétricien ».


Le délégué provincial du ministère de la Santé, n'ayant pas avisé le médecin des règles et du protocole à suivre, est également sanctionné.


Les décisions prises par le ministère de la Santé, face à cette affaire, sont la fermeture de la clinique privée où il exerçait ainsi que son cabinet médical, avec poursuites judiciaires et administratives et des mesures coercitives à l'encontre du délégué provincial.


Le bloc opératoire et le second étage de la clinique où le médecin continuait d’exercer, ont été fermés pour les besoins de stérilisation. L’ensemble du personnel a été mis en confinement pour une période de 14 jours.


Le médecin et l’ensemble des passagers d’un vol en provenance d’Espagne, qui transportait une personne atteinte de Coronavirus, avaient été appelés à se mettre en quarantaine pendant au moins 2 semaines.


Seulement, l’ordre n’a pas été respecté par le médecin, qui continuait de fréquenter la clinique, malgré le risque accru de contagion. Son épouse et lui ont été soumis au test de dépistage qui s’est révélé pour lui positif.



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >                    >                    >                    >                     ICI



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu