Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.01.2017 à 14 H 47 • Mis à jour le 04.01.2017 à 14 H 47
Par
Santé publique

Le ministère de la Santé rassure sur le caractère « normal » de la grippe saisonnière

REUTERS
Le virus H3N2 est le type le plus répandu au Maroc à hauteur de 90% lors de cette saison, soit le même taux enregistré au niveau mondial.

La situation épidémiologique de la grippe saisonnière est « normale » et « ne suscite aucune inquiétude », a souligné, mercredi, le ministère de la Santé, précisant que la vaccination reste le moyen de prévention le plus efficace contre cette maladie.


Réagissant à des informations relayées par certains médias faisant état de « l’apparition de nouveaux virus provoquant la maladie de la grippe saisonnière », le ministère précise, dans une mise au point, qu’en vertu des données recueillies auprès du Laboratoire de virologie relevant de l’Institut national de santé, et qui fait office de laboratoire de référence nationale, accrédité par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les types de virus de la grippe saisonnière qui ont été diagnostiqués au Maroc demeurent « normaux » jusqu’à présent.


Le vaccin à titre préventif pour les personnes fragiles

Le ministère conseille aux citoyens, notamment les personnes âgées, les personnes atteintes de pathologies chroniques (maladies de cœur, rénales, de l’appareil respiratoire, diabète, maladies respiratoires chroniques) ainsi que celles souffrant de syndromes d’immunodéficience innée ou acquise ainsi que les femmes enceintes de se faire vacciner, précisant que le vaccin disponible actuellement protège contre tout type de virus de la grippe saisonnière, enregistré dans le royaume.


Le ministère suit la situation épidémiologique du virus au niveau national, indique-t-il, ajoutant que le virus H3N2 est le type le plus répandu au Maroc à hauteur de 90 % lors de cette saison, soit le même taux enregistré au niveau mondial.