Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.02.2017 à 21 H 14 • Mis à jour le 15.02.2017 à 21 H 17
Par
Pêche

Maroc-UE : échange d’amabilités entre Akhannouch et Vella au salon Halieutis

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche en compagnie du commissaire européen Karmenu Vella au salon Halieutis d’Agadir le 15 février 2017. RNI
La tempérance est de mise dans les déclarations publiques du ministre de l’Agriculture et de la Pêche et le Commissaire européen à l’Environnement, aux Affaires maritimes et à la Pêche à l’issue de leurs entretiens à Agadir

Le Maroc et l’Union européenne œuvreront pour le renforcement de leur partenariat en vue de « construire des relations plus fructueuses et plus intenses à l’avenir », a affirmé, mercredi à Agadir, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.


« Nous avons décidé d’augmenter la fréquence de nos rencontres et de voir le développement et le partenariat pour l’avenir », a déclaré Akhannouch à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le commissaire européen à l’Environnement, aux Affaires maritimes et à la Pêche, Karmenu Vella, en marge de la cérémonie d’ouverture du Salon international Halieutis qui se tient dans la capitale du Souss jusqu’au 19 février.


Lire aussi : A Agadir, Aziz Akhannouch vante les résultats de la stratégie Halieutis 2020 sur fond de crise avec l’UE


Soulignant l’importance de cette rencontre, le ministre a indiqué avoir évoquée avec le haut responsable européen les engagements des deux parties. « Nous réalisons un grand programme de coopération. Nous avons un accord de pêche sur lequel nous travaillons et on regarde vers l’avenir », a-t-il en outre souligné ajoutant que ce travail « mérite d’être partagé par l’UE et par le Maroc ».


Une nécessaire compréhension mutuelle

Selon le ministre, un tel travail « facilitera la compréhension des positions des uns et des autres pour qu’on puisse construire des relations plus fructueuses et plus intenses encore à l’avenir ». A l’issue de ces entretiens, le Commissaire européen a réaffirmé, pour sa part, la nécessite de renforcer la coopération entre l’UE et le Maroc « sur la base de la confiance et des intérêts mutuels ».

 

Pour sa part, le commissaire européen, Karmenu Vella, a réaffirmé la nécessité de renforcer la coopération entre l’Union Européenne et le Maroc sur la base de la confiance et des intérêts mutuels.


« J’ai affirmé avec force que nous devons maintenir et renforcer la coopération entre l’UE et le Maroc, une coopération basée sur la confiance et qui soit mutuellement bénéfique », a-t-il déclaré à la presse à l’issue de ses entretiens avec Aziz Akhannouch.


Au cours de ces discussions, Vella a indiqué avoir discuté avec Akhannouch « une série d’autres questions et évènements à venir », se félicitant de la coopération avec le Maroc « au sujet de la stratégie méditerranéenne ainsi qu’en ce qui concerne la gouvernance des océans ». « Je pense que la bonne coopération que nous entretenons continuera et nous ouvrerons pour la renforcer davantage », a dit le commissaire européen.